3 questions à Nicolas Minard

3 questions à Nicolas Minard V

Nouveau directeur adjoint de l’Institut Carnot MICA

Nicolas Minard, jusqu’alors responsable de la coordination industrielle, vient de prendre la direction adjointe de l’Institut Carnot MICA. En plus de ses précédentes missions, il pourra désormais contribuer davantage à la consolidation de MICA en co-élaborant, avec le directeur Lionel Limousy, des projets ambitieux pour l’évolution stratégique du Carnot.

Quels sont les défis qui vous attendent pour ce nouveau poste ?

Cette nouvelle opportunité est un vrai challenge pour moi. J’ai aujourd’hui plus de 4 ans d’expérience au sein de MICA. Ce nouveau poste me permet de contribuer davantage à la consolidation de MICA.

Ma mission sera d’adopter une vision globale des enjeux auxquels doit répondre l’institut, d’élaborer des projets pour l’évolution stratégique du Carnot puis de les mettre en action, en lien étroit avec Lionel Limousy, directeur du Carnot MICA et avec l’équipe.

Concrètement nous souhaitons poursuivre le développement de MICA en augmentant notre panel de solutions innovantes à proposer à nos partenaires industriels actuels et futurs. C’est un cercle vertueux qui nous semble très porteur pour l’avenir. Notre ambition commune est que MICA soit reconnu par les industriels comme l’acteur majeur des matériaux innovants.

MICA a déposé sa demande de re-labellisation pour le label Carnot auprès de l’ANR pour la période 2020-2024

Quelles sont dans les grandes lignes les nouveautés du projet déposé ?

Il est important de souligner que la labellisation Carnot est une marque de valorisation très forte. Elle permet de légitimer notre expertise et l’excellence scientifique de nos membres.

Tout d’abord, cette re-labellisation est l’occasion pour faire entrer trois nouvelles structures au sein de MICA. Ces structures, situées en Bretagne, dans le Sud-Ouest et à Lyon, vont permettre à MICA de s’ouvrir à de nouveaux marchés en consolidant notre offre industrielle. L’institut bénéficiera de nouvelles compétences et domaines d’expertise, très complémentaires avec celles que nous maitrisons déjà.

Par ailleurs, nous avons également souhaité mettre l’accent sur l’appel à projet que nous menons chaque année. Cette démarche entre dans le cadre d’une stratégie globale de ressourcement qui nous permet d’anticiper les futurs besoins de nos partenaires industriels afin d’étoffer notre champ d’action. Pour l’appel à projet 2020, notre mot d’ordre sera la co-construction. Notre objectif est de favoriser la synergie et le partage entre les structures de MICA. Nous voulons favoriser les échanges et la mise en commun des compétences des structures et bénéficier d’une fertilisation croisée des idées pour proposer des projets encore plus innovants.

Quelles pourraient être les évolutions de l’institut Carnot MICA d’ici 10 ans ?

Pour l’heure, MICA ambitionne au travers des 3 nouvelles structures qui le rejoignent, d’étendre davantage son champ d’action sur le territoire français et de faire rayonner l’innovation industrielle française en Europe et dans le Monde.

Je nourris l’intime conviction que l’Institut deviendra un réel vecteur d’innovation pour les entreprises. Et par extension, un vecteur d’emploi permettant, d’une part, à nos partenaires industriels de grandir et donc de recruter, et d’autre part, en suscitant des vocations dans le domaine des sciences.

Logo de l'Institut Carnot MICA

V
Logo CNRS Logo univesité de haute alsace Logo université de strasbourg Logo université de reims champagne ardenne Logo université claude bernard lyon Logo hopitaux universitaires de strasbourg Logo Institut recherches Franco-allemand Saint-Louis logo inserm